close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

MONUMENT 0.5:
The Valeska Gert Monument

d'Eszter Salamon avec Boglárka Börcsök (DE,HU,FR)

1ère suisse
août
2018
billetterie

durée : 80' (+ trajet)
le far° à Genève !
accueil en collaboration avec l'ADC Genève

Cette nouvelle pièce de la série Monument se déploie en un ensemble d’actes performatifs liés à la vie et à l’œuvre de Valeska Gert. Dès les années 1920, l’artiste allemande développe une pratique performative expérimentale conjuguant théâtre, danse, cinéma et poésie. Son goût pour le grotesque, pour les nouvelles représentations du corps contre les esthétiques bourgeoises, ainsi que son engagement dans les questions de genre, de race et d’identité nationale font d’elle une figure radicale de l’avant-garde de son époque. L’importance de son rôle dans l’histoire de l’art, de la danse et de la performance a pourtant longtemps été négligée. Face à cet oubli, The Valeska Gert Monument ouvre d’autres configurations temporelles et narratives, où l’autobiographie remplace l’histoire de l’art officielle et l’imagination comble l’absence de traces. Convoquant le corps, l’archive et la fiction, Eszter Salamon produit un contre-récit historique qui réactive au présent les énergies du passé, un nouvel espace d’intimité et de sens au service du futur.

direction artistique: Eszter Salamon / collaboration artistique: Boglárka Börcsök / chorégraphie et texte: Boglárka Börcsök, Valeska Gert, Eszter Salamon / performance: Boglárka Börcsök et Eszter Salamon / création sonore: Bart Aga, Marius Kirch / création lumière et scénographie: Sylvie Garot / direction technique: Matteo Bambi / costumes: Anne-Catherine Kunz / couturières: Maria Eva Rodriguez, Gisèle Charles / construction du décor: Atelier de Nanterre-Amandiers / production & organisation: Botschaft GbR, Alexandra Wellensiek, Studio E.S, Elodie Perrin / coproduction:Kaaitheater Bruxelles, PACT Zollverein Essen, City of Women Ljubljana, Théâtre Nanterre-Amandiers / soutiens: Fondation Boghossian-Villa Empain, Museum der Moderne Salzburg, DRAC Île-de-France. Supported by the NATIONALES PERFORMANCE NETZ Coproduction Fund for Dance, which is funded by the Federal Government Commissioner for Culture and the Media, Fonds Transfabrik – Franco-German fund for the performing arts .

Remerciements : Stefanie Lingener, Herman Sorgeloos, Liza Baliasnaja, Mario Barrantes Espinoza, Nestor Garcia Diaz, Marie Messien, Robin Diehl

repères biographiques : Eszter Salamon est artiste et performeuse. Elle vit et travaille entre Paris, Berlin, et Bruxelles. Depuis 2001, elle se consacre à la réalisation de solos et de pièces de groupe qui sont présentés dans des centres d’arts du spectacle et des festivals partout dans le monde, parmi lesquels le Centre Pompidou, le Centre Pompidou Metz, le Festival d?Automne, le Festival d’Avignon, la Ruhrtriennale, le Holland Festival, The Kitchen New York, le HAU Berlin, le Berlin Documentary Forum, le Kunstenfestivaldesarts, le Kaaitheater à Bruxelles, le Tanzquartier de Vienne, le Kampnagel à Hambourg, le steirischer herbst à Graz, la Dance Triennale Tokyo, le Manchester International Festival, le PACT Zollverein, le Théâtre Nanterre-Amandiers, et le FTA Montréal. Elle est fréquemment invitée à intervenir dans des musées, dont le MoMa, le Centre d’art contemporain Witte de With, la Fondation Cartier, la Fondation Serralves, le Musée d’Art Moderne de Salzbourg, l’Akademie der Künste de Berlin, le Musée Reina Sofia. Son exposition Eszter Salamon 1949 a été présentée en 2015 au Jeu de Paume dans le cadre de ›Satellite‹ organisé par Nataša Petrešin-Bachelez. Le travail d’Eszter Salamon tourne autour de la chorégraphie comme moyen de navigation entre les différents médias comme le son, le texte, la voix, l’image, les mouvements corporels et les actions. En 2014, elle a commencé une série de pièces qui explorent à la fois la notion de monument et une pratique de spéculation et de réécriture de l’histoire.