close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Extra Time

Miriam Coretta Schulte · Romain Daroles · Trân Tran

accompagnement artistique — relève et création
août
2018
billetterie

durée : env. 220'
(pauses comprises)
1 soirée / 3 spectacles

Le programme Extra Time vise à soutenir, prolonger et stimuler les démarches d’artistes suisses issus de la relève. Les participants à ce programme proviennent aussi bien des arts scéniques que d’autres disciplines artistiques contemporaines. Leur point commun réside dans une volonté d’intensifier leur pratique au sein des arts vivants. Pour le far°, ils sont susceptibles de porter un regard neuf et de développer une démarche originale pour aborder la scène ou tout autre format performatif. Dans cette perspective, Extra Time propose un accompagnement artistique permettant aux artistes de réaliser une œuvre inédite en poursuivant le développement d’une pièce courte préexistante ou en s’engageant dans un nouveau projet. Il s’agit alors de leur donner l’occasion de préciser et d’éprouver leurs hypothèses avec comme finalité une présentation au festival. Les artistes bénéficient d’un suivi intensif, sur plusieurs mois, par un ou une spécialiste des arts vivants qui leur apporte une analyse théorique, un regard extérieur critique et des outils pratiques leur permettant de questionner et d’affiner leur projet. Le programme Extra Time offre également un soutien à la production et contribue à favoriser la visibilité des artistes et la diffusion de leurs œuvres.

Accompagnés par Michèle Pralong et l’équipe du far°, Miriam Coretta Schulte, Romain Daroles et Trân Tran ont développé des projets qu’ils présentent pour la première fois.

 

Michèle Pralong est une praticienne de théâtre basée à Genève. De 2006 à 2012, elle a co-dirigé le GRÜ/Transthéâtre Genève avec la metteure en scène Maya Bösch. Au travers de cette institution transdisciplinaire, elle s’est tout particulièrement intéressée à la singularité des processus de création contemporains, à la porosité des disciplines, au travail in situ et au rapport de l’expérimental avec le spectateur. En 2016, elle a mis en scène Au bord de Claudine Galéa et, en 2017, J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri. Elle a notamment publié : Partituurstructuur : Les Partitions chorégraphiques de Cindy Van Acker (Éditions Héros-Limite, Genève, 2011) ; GRÜ six ans de transthéâtre (A•Type éditions et Mouvement, Genève-Paris, 2012).