close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Médail décor

Vincent Thomasset (FR)

création
août
2014

50'

Médail décor était l’enseigne d’un magasin de tissus d’ameublement à Valence. De cette anecdote, nous n’en saurons peut-être pas plus. Elle est pourtant à l’origine d’une écriture hybride qui désorganise et réarrange la langue, les situations aussi bien que les souvenirs. Après Sus à la bibliothèque! et Les protragronistes (présenté en 2013 au far°), Médail décor est le troisième épisode d’une série de spectacles basés sur des allers et retours dans le temps. Sur le plateau, Vincent Thomasset parle, lit, raconte des histoires pendant que son double dansant, Lorenzo De Angelis, s’approprie les images et les figures proposées par le texte. L’un déplace l’autre sans cesse, le bouscule, le fait diverger. De ce duel s’improvisent des règles qui ne manquent pas de réveiller les jeux de l’enfance ; de la vôtre avant tout.

conception, réalisation, texte: Vincent Thomasset / interprétation: Lorenzo De Angelis, Vincent Thomasset / lumière: Annie Leuridan / son: Pierre Boscheron / production: Laars & Co / production déléguée: Latitudes Prod. / coproduction (en cours): théâtre de Vanves – Scène conventionnée pour la danse, festival Actoral, Atelier de Paris – Carolyn Carlson, Théâtre Garonne - scène européenne / soutiens: DRAC Ile-de-France · ministère de la Culture et de la communication, Centquatre Paris, far° festival des arts vivants Nyon, Centre chorégraphique national – Roubaix Nord-Pas-de-Calais, Centre national de la danse Pantin / remerciements: Ircam – Centre Pompidou, Robin Meier

repères biographiques : Vincent Thomasset est metteur en scène, chorégraphe et auteur. Après des études littéraires à Grenoble, il cumule plusieurs petits boulots puis travaille en tant qu’interprète avec différents metteurs en scène dont Pascal Rambert. En 2007, il intègre la formation Ex.e.r.ce (Centre Chorégraphique National de Montpellier), qui est le point de départ de trois années de recherches. Il écrit un texte qu’il réutilise à différentes reprises dans son travail, dont le titre, à lui seul, résume la démarche de cette période : Topographie des Forces en Présence. Travaillant essentiellement in situ (RER, cage d’escaliers, parkings, parcs, cour de musée, etc.) dans une économie de moyens permettant d’échapper, pour un temps, aux contraintes économiques, il accumule différents matériaux et problématiques à la fois littéraires, chorégraphiques et plastiques, lors de performances en public, en tenant compte du cadre dans lequel il s’inscrit. Aujourd’hui, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée Serendipity - ou comment arriver à un endroit en découvrant une direction prise en voulant aller ailleurs - dont les deux premiers épisodes (Sus à la bibliothèque! et Les protragronistes) ont été créés dans le cadre du festival Artdanthé au Théâtre de Vanves - scène conventionnée pour la danse. En 2013, création de Bodies in the cellar, puis Médail Décor en 2014, troisième épisode de la série.