ven22 19:00 / sam23 19:00
petite usine 1 rue César Soulié | Nyon
Durée 50' | tarif unique 15.–
Remixing Nyon

Depuis plusieurs années, le duo Sampladélicos se passionne à révéler l’immense héritage des musiques traditionnelles et contemporaines d’une région. Ce travail, qui sonde les fondements de la mémoire collective, se déroule en deux temps. Le premier, débuté au mois de mars, consiste en la récolte de matière sonore et visuelle. Les artistes parcourent Nyon et ses alentours pour enregistrer des sons et rencontrer des personnes qu’ils filment en train de chanter ou de jouer d’un instrument. La seconde étape a lieu sur scène où, dans le temps de la performance,est créée une œuvre à chaque fois renouvelée. Entre sampling et VJing, le duo mélange ces mémoires musicales entre elles et devient chef d’orchestre à quatre mains, à la direction d’un ensemble aux combinaisons multiples et illimitées.

Les vidéos à l’origine de cette performance, sont diffusées dans la cour de l’Usine sur toute la durée du festival. Un aperçu ici

Reportage sur le travail de Sampladélicos | Babylone (extrait) – Espace 2, 19 août 2014 (émission complète)

For several years, the Sampladélicos duo has sought to reveal the immense heritage of traditional and contemporary music from different regions. Their work, which explores the foundations of collective memory, happens in two phases. The first, which began in March, consisted of collecting sounds and pictures. The artists roamed around Nyon and the surrounding area to record sounds and meet people whom they then filmed while they were singing or playing an instrument. The second phase happens on stage, where, during the performance, a new work is created every time. Between sampling and VJ-ing, the duo mixes musical memories, conducting an ensemble with multiple and unlimited combinations.

The videos used in the making of these performances are screened in the courtyard of the Usine throughout the whole festival. Have a look here

conception, réalisation: Sampladélicos / diffusion: Materiais Diversos / technique: Carla Pinto / production: Materiais Diversos, far° Nyon / remerciements: les participant·e·s, Bazar do Vídeo, Sofia Matias, Catherine Balmaz, Pedro Vasconcelos

repères biographiques : Le musicien Sílvio Rosado et l’artiste visuel Tiago Pereira créent une performance audiovisuelle à l’aide d’enregistrements de différentes pratiques musicales et d’ambiances sonores propres à un lieu. Dans un premier temps, le projet met en place une archive vivante regroupant les musiques et identités locales ; celle-ci est accessible au public et fonctionne comme une mémoire. Dans un second temps, cette archive/mémoire est déconstruite en un format performatif qui permet à la communauté de s’écouter et de se regarder, de danser avec sa mémoire ou de suivre une histoire d’images et de sons.

Tiago Pereira est metteur en scène, vidéaste, coordinateur du projet A música portuguesa a gostar dela própria et a remporté le prix du Megafone award. Il a crée une manière propre de documenter, de collecter et de monter des images en mouvement. Ses films transdisciplinaires présentent une culture impalpable comme la musique, les rites et performances, tout en faisant appel à des nouvelles technologies et en posant un regard neuf sur les cultures traditionnelles et populaires.  Il a reçu des prix nationaux et internationaux pour les films 11 Donkeys Fall on an Empty Stomach (2006), Quem Canta Seus Males Espanta (1998), et plus récemment, Sinfonia Imaterial (2011), Portugal Shake (2011) et Vamos tocar todos juntos para ouvirmos melhor (2012), commandé par Fundação Cidade Guimarães.
Sílvio Rosado est designer, musicien, compositeur et artiste visuel. Il est un des membres fondateurs des projets The Bands Flood, Primitive Reason, Luna Sea Sane, et Nicorette. Il a été créateur sonore pour des projets en collaboration avec l’artiste visuel João Paulo Serafim et a composé des bandes sons pour des performances live, comme avec Paulo Brandão pour la compagnie the Chapitô à Lisbonne. Il a cofondé le projet de comédie musicale Bordell.