mer13 / ven15 / dim17 / mar19 / jeu21 à 22:15 et 22:45
Rehearsing revolution – The big march

Se rebeller contre ses propres limites et ses habitudes, tel a été le credo du projet Rehearsing revolution – The big march mené par le collectif Authentic Boys au collège de Nyon-Marens. Au printemps dernier, quatre cents élèves de 12 à 16 ans ont été invités à explorer leur potentiel révolutionnaire. À travers un parcours performatif ludique, chacun-e a été poussé à prendre des décisions aussi originales que radicales. Tout au long de ce workshop, les élèves ont œuvré, en collaboration avec les artistes, à la création de ce film dont ils sont les protagonistes. «Le théâtre n’est pas une révolution, c’est une répétition pour la révolution.» (Augusto Boal)

Rebelling against boundaries and personal habits is the principle underlying the Rehearsing revolution – The big march project, carried out by the Authentic Boys collective at the school of Nyon-Marens. Last spring, four hundred pupils between the ages of 12 and 16 were invited to explore their own revolutionary potential. Completing a playful and performative course, they all had to answer questions that lead to radical and uncompromising choices. Throughout the workshop, the pupils worked together with the artists to create a film in which they feature. “Theatre itself is not revolutionary: it is a rehearsal for revolution.” (Augusto Boal)

conception: Authentic Boys / création sonore: Ariel Garcia / interprétation: élèves du collège de Nyon-Marens / coordination: Peter Bijl / production: Authentic Boys, far° Nyon / coproduction: établissement primaire et secondaire Nyon-Marens / soutiens: Conseil régional du district de Nyon, Cine 5k, Luigi Valtulini / remerciements: les élèves, le corps enseignant et l’équipe de l’école secondaire de Nyon-Marens.

Ce projet a été développé initialement au TENT Rotterdam

repères biographiques : Alors qu’Aaike Stuart (nl) et Boris van Hoof (nl) se situent du côté de l’image, tous deux cinéastes de formation, Grégory Stauffer (ch) et Johannes Dullin (de) s’orientent quant à eux du côté de la scène et de la performance. Leur rencontre lors d’un voyage en auto-stop est à l’image de leur travail commun : intuitif, humoristique et en prise directe avec leur environnement immédiat. Depuis 2007 sous le nom Authentic Boys, ils unissent leurs pratiques artistiques respectives en développant un travail constitués de vidéos, courts-métrages, performances, photographies et workshops. Depuis sa première exposition solo Hanging out in time and space (2009), Authentic Boys est un collectif qui travaille entre Genève, Rotterdam et Berlin.